FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

examen physique cardio_vasculaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 3ème année -> Sémiologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Jeu 15 Juil - 19:43 (2010)    Sujet du message: examen physique cardio_vasculaire Répondre en citant

chat livre/*-

I -
POULS ARTERIELS :
-
Fréquence cardiaque :
⇒ palpation de l’artère radiale, éventuellement de l’artère fémorale ou carotide
⇒ fréquence mesurée pendant 15 secondes si rythme régulier et fréquence apparemment
normale
⇒ fréquence mesurée pendant 60 secondes si elle est anormale :
* tachycardie : fréquence cardiaque > 100 / minute
* bradycardie : fréquence cardiaque < 60 / minute
⇒ fréquence mesurée par auscultation cardiaque si rythme irrégulier
- Rythme cardiaque :
⇒ palpation de l’artère radiale et auscultation cardiaque
⇒ rythme cardiaque normal régulier
⇒ en cas d’irrégularité, en préciser l’aspect schématique : irrégularité complète ou
rythmique, effets de l’inspiration
II -
PRESSION ARTERIELLE :
- Sphygmomanomètre anéroïde ou à mercure avec un brassard à sac gonflable de taille appropriée
(obèses, enfants)
- Mesure au repos après 5 minutes en position allongée
- Repérer la pression artérielle systolique par palpation de l’artère radiale et en gonflant
rapidement le brassard
- Mesurer la pression artérielle systolique et diastolique par auscultation de l’artère brachiale en
dégonflant lentement le brassard :
pression artérielle systolique : apparition des bruits de Korotkoff (au moins deux
battements successifs)
pression artérielle diastolique : disparition des bruits de Korotkoff
- Prendre initialement la pression artérielle aux deux bras puis ensuite, toujours au bras présentant
les chiffres les plus élevés
- Prendre la pression artérielle couché et debout (immédiatement et après 3 minutes
d’orthostatisme)
- Pression artérielle normale chez l’adulte : < 140 - 90 millimètres de mercure
EXAMEN PHYSIQUE CARDIO-VASCULAIRE
9
III -
EXAMEN PHYSIQUE CARDIAQUE :
- Patient en décubitus dorsal, tête légèrement surélevée, examiné dans une pièce silencieuse
-
Inspection :
⇒ choc de pointe : brève pulsation du ventricule gauche à la phase précoce de la systole,
dans le 5ème espace intercostal gauche, sur la ligne médioclaviculaire
-
Palpation :
⇒ choc de pointe : palpé avec la paume de la main placée sur la ligne médioclaviculaire,
dans le 5ème espace intercostal gauche
⇒ thrill : frémissement tactile correspondant à un souffle cardiaque intense
⇒ signe de Harzer : pouce de la main droite appliqué sous la xyphoïde, perception d’une
onde de choc de haut en bas traduisant une hypertrophie ou une dilatation du ventricule
droit
-
Auscultation :
⇒ utilisation du stéthoscope : auscultation de l’aire précordiale avec la membrane appuyée
fortement sur la poitrine ; auscultation de la pointe avec la cupule appuyée légèrement
⇒ foyers d’auscultation :
* 2ème espace intercostal à proximité du sternum, le long du bord gauche du
sternum dans chaque espace intercostal du 2ème au 5ème, à la pointe
* foyer aortique : 2ème espace intercostal droit
* foyer pulmonaire : 2ème espace intercostal gauche
* foyer tricuspidien : bord inférieur gauche du sternum
* foyer mitral : apex
⇒ positions du patient :
* décubitus dorsal
* décubitus latéral gauche (souffles mitraux à l’apex)
* position assise, penché en avant, expiration complète puis bloquer la respiration en
expiration (souffles aortiques le long du bord gauche du sternum)
⇒ auscultation normale :
* premier bruit du coeur (B1 ) : correspond à la fermeture des valves auriculoventriculaires
au début de la systole ventriculaire
* deuxième bruit du coeur (B2 ) : correspond à la fermeture des valves aortiques et
pulmonaires au début de la diastole ventriculaire
* intervalle systolique entre B1 et B2
* intervalle diastolique plus long que l’intervalle systolique entre B2 et B1
* variantes auscultatoires :
. dédoublement de B1 le long de la partie inférieure gauche du sternum
(décalage entre la fermeture de la valve mitrale et de la valve tricuspidienne)
. dédoublement de B2 dans les 2ème et 3ème espaces intercostaux gauches
(décalage entre la fermeture de la valve aortique et de la valve pulmonaire),
majoré par l’inspiration
⇒ anomalies de l’auscultation cardiaque :
* anomalies des bruits du coeur : dédoublement anormal, augmentation d’intensité,
diminution d’intensité voire disparition
* bruits surajoutés :
. préciser la localisation, la chronologie, l’intensité, la tonalité, l’effet de la
respiration
10
. exemple de bruit surajouté systolique : clic systolique du prolapsus
valvulaire mitral
. exemple de bruit surajouté diastolique : galop ventriculaire de l’insuffisance
cardiaque
. exemple de bruit surajouté systolo-diastolique : frottement péricardique de
la
péricardite
⇒ souffles cardiaques :
décrire :
* chronologie : systolique, diastolique
* morphologie : crescendo, decrescendo, en plateau
* foyer du maximum d’intensité
* irradiation à partir du foyer d’intensité maximale
* intensité : degré 1 : très léger - degré 2 : léger - degré 3 : modérément fort -
degré 4 : fort, peut être accompagné d’un frémissement - degré 5 : très fort, associé
à un frémissement - degré 6 : très fort, entendu avec le stéthoscope non appliqué sur
la poitrine, associé à un frémissement
* tonalité : haute, moyenne, basse
* qualité : souffle soufflant, en roulement, rude, musical
* variations avec la respiration et la position du patient
exemple : souffle de rétrécissement aortique, systolique, maximum dans le 2ème
espace intercostal droit, irradiant vers les vaisseaux du cou et volontiers dans toute
l’aire précordiale, de morphologie losangique, d’intensité souvent forte, de tonalité
moyenne, de timbre rude et rapeux
-
Examen des veines jugulaires :
⇒ permet une estimation de la pression dans l’oreillette droite
⇒ patient en position demi-assise, tournant la tête d’un côté puis de l’autre
⇒ observer les veines jugulaires en arrière du sterno-cléido- mastoïdien :
* turgescence des veines jugulaires dans l’insuffisance ventriculaire droite
* reflux hépato-jugulaire dans l’insuffisance ventriculaire droite, recherché en
comprimant la région hépatique avec le plat de la main pendant 10 à 20 secondes
chat livre/*-
Bon courage les amis ^^

_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Juil - 19:43 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 3ème année -> Sémiologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.