FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Tuberculose urognitale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 5ème année -> Uro-Néphrologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 18:33 (2010)    Sujet du message: Tuberculose urognitale Répondre en citant

Tuberculose Urogénitale (TUG) 
 


I)          Introduction :
La tuberculose urogénitale est la plus fréquente des tuberculoses extra pulmonaire après un recul de sa fréquence secondaire à la prophylaxie par la vaccination BCG
Nous constatons aujourd’hui une réelle recrudescence liée à la pauvreté aussi il est lié au sida et au recul de l’espérance de vie
C’est une maladie d’appareil plutôt que d’organe ainsi les lésions rénales sont associée le plus souvent à une atteinte des voies excrétrices :
- calice
- uretère
- vessie
de plus contrairement à ce qui se passe chez la femme, le BK de l’homme est une tuberculose urogénitale
l’atteinte des OGE est volontiers révélatrice du fait de la latence clinique habituelle des lésions rénales
elle touche généralement le sujet jeun < 45 ans mais peut se voir à touts ages
 

II)       Physiopathologie :
La localisation rénale n’est jamais primitive mais secondaire à un foyer tuberculeux passé inaperçu ou insuffisamment traité
C’est le plus souvent un chancre ganglionnaire pulmonaire de primo infection ou un ancien foyer osseux ou même d’une pleurésie à partir de la lésion primitive, la diffusion est hémato-gène, le BK passant dans la circulation sanguine pour venir inoculer la corticale du rein
Du fait de cette diffusion hémato-gène le BK est en générale bilatérale d’emblée. Bien que les lésions n’évoluent pas de manière symétrique, expliquant la gravité inégale d’un rein par rapport à un autre
Le délais entre l’atteinte primaire et urinaire est très variable depuis la primo infection massive d’emblée métastatique jusqu’au atteinte tardive après un délai de 20 ans
La diffusion de BK du parenchyme rénal infecté va se faire en deux manière :
8 par voie canal-aire : en suivant le cours de l’urine dans les cavités excrétrices
par voie spermatique rétrograde : le long des canaux différents de la prostate vers les épididymes
8 par veine lymphatique : notamment par les lésions génitale on peut suivre l’évolution on disant que : le BK descend le cours des urines et remonte le cours du sperme
 

III)    Anatomopathologie :
 

1)  Lésion élémentaire :
c’est la granulation tuberculeuse constitué par agglomération de petits follicules typiques ce sont des cellules géantes entourées de cellules épithéliales et à la périphérie des cellules rénales lymphoïdes
la réunion des granulations forment un nodule tuberculeux qui peut se caséifier et aboutir à des cavernes caractérisant la tuberculose ulcéro-caséeuse
 

2)  Lésion rénale :
la progression des lésions rénales se fait de la corticale vers la médullaire deux types de lésion peuvent se voir :
„ lésion ulcéro-caséeuse destructrice du parenchyme
„ lésion de sclérose qui isolent les lésion caséeuse
la rein peut ainsi perdre une partie ou la totalité de sa fonction (pyélonéphrose tuberculeuse en cas de lésion ulcéro-caséeuse ) (on à un petit rein tuberculeux en cas de sclérose)
 

3)  Lésion de la voie excrétrice :
les lésions jeunes inflammatoire sont susceptible de guérir sous l’effet du traitement médical, en l’absence du traitement médical, il s’installe une sclérose irréversible de la musculeuse entraînant un rétrécissement pouvant siégé sur n’importe quel points de la voie excrétrice
 
4)  Tuberculose générale :
Se manifeste électivement au niveau de l’épididyme
 

IV)      Diagnostic Clinique :
1)  CDD :
Cystite :
C’est le symptôme révélateur le plus habituel chez la femme, elle est particulière par l’intensité de la douleur et des brûleurs
Le BK doit être recherché avec acharnement si l’on découvre une pyurie aseptique lors des cultures faites sur milieu usuel ou si la cystite est récidivante, rebelle aux traitements
Epididymite :
Evocatrice quand elle est subaiguë, traînante peu douloureuse
Autres :
„ lombalgie
„ colique néphrétique
„ hématurie
„ pyonéphrose
bilan systématique :
parfois la découverte est faite lors d’un bilan d’une autres localisation BK lors d’un bilan de stérilité, d’une HTA, d’une lithiase, d’une leucocyturie, d’une IRC ….d’une atteinte isolée de l’état générale lors d’un bilan chez un sidéen
il faut donc penser à la BK devant toute manifestation urologique et demander les deux examens essentielle qui sont :
„ ECBU avec recherche de BK
„ UIV
2)  Examen clinique :
Interrogatoire :
Recherchera :
„ une cicatrice de BCG
„ ATCD urologiques
„ ancienneté des troubles
„ notion de primo infection BK
„ notion de virage des réactives cutanée à la tuberculine(IDR)
„ notion de comptage
„ notion  de déficit immunitaire et de voyage
Examen physique : comprend :
La palpation des fosses lombaires à la recherche de gros rein et la palpation du contenu scrotale à la recherche d’un noyau de l’épididyme
Le touché rectal peut retrouver de nodules prostatique dont l’association aux lésions de épididyme est très évocatrice plus les examens complémentaire du malade
 

V)         Examens Complémentaire :
Deux sont indispensables l’ECBU (affirme la tuberculose) et l’UIV (visualise les lésions)
ECBU :
Le recueil des urines doit être fait du façon aseptique sur les premier urines du matin, il doit comprendre un examen minutieux du culot de concentration à la recherche de bacilles alcalo acido résistants
Culture en milieu approprie type LÖWENSTEIN
 

UIV :
Si elle ne permet pas à elle seule d’affirmer le diagnostic elle peut :
8 révélé les aspects caractéristiques autorisant une plus forte présomption
8 elle permet de faire un bilan précis des lésions sur l’ASP :
- opacité par mêlé d’un rein mastique détruit
          - calcifications rénales ou prostatiques
          - image de lésions tuberculeuses osseuses mal de pot, ganglions calcifié para vertébraux
après injection de produit :
„ Au niveau des reins :
          - caverne tuberculeuse : c’est une image d’adisions irrégulière localisé dans le parenchyme
          - le rétrécissement : c’est une sténose d’une tige du calices avec dilatation en amant image de soustraction
„ Au niveau du bassinet :
- rétraction intra hilaire avec sténose au pied des calices et distension en amant
„ Au niveau de l’uretère :
          - sténose au niveau des jonctions pyélo-urétérales et urétéro-vésicale
          - dilatation : trop BELL uretère = uretère qui paraît rigide
„ Au niveau de la vessie :
          - une asymétrie par étirement ou rétraction d’une corne vésicale arrondissement de la vessie
          - au maximum : petite vessie tuberculeuse irrégulière, réduite à quelques CC de capacité
l’UIV peut être normale ceci ne permet pas de rejeter le diagnostic
 

L’échographie :
Permet de visualiser des reins muets et faire la part des choses entre un syndrome de masse d’origine infectieux ou tumeur
 

UPR :
En cas de mutité l’UPR peut être pratiquer lorsqu’ il existe un doute diagnostic sur la nature de l’obstacle urétéral
 

La ponction percutanée du bassinet :
Permet  l’opacification de la voie excrétrice par ponction directe
Elle montre la morphologie du rein muet, ainsi que la nature et le siège de l’obstacle, et de faire un prélèvement des urines ou de pus et faire la recherche du BK
 

TDM :
Indiqué dans les cas difficiles en particulier lorsque le rein est muet, et d’exclure une tumeur rénale
Suivons les images observées correspondantes aux lésions noter sur l’UIV
 

Au total : le diagnostic de tuberculose rénale est fait sur l’UCBU et UIV, un bilan s’impose
 

VI)      Bilan :
1)  Bilan Rénal :
Apprécier la fonction rénale globale (urée, créatinine, clairance) ou séparé (scintigraphie)
 

2)  Bilan de la maladie tuberculose :
- IDR à la tuberculine
          - VS
          - TLT
          - recherche du BK dans les crachats
          - examen de fond d’œil
          - tests d’HIV
 

3)  Bilan Pré Traitement :
„ hépatique : rifampicine, isoniazide
„ oculaire : éthambutol
„ examen neurologique :isoniazide
le traitement médical il ne doit être entrepris que si on à affirmé la tuberculose bactériologiquement ou histologiquement
les armes :
- rifampicine
- isoniazide
- éthambutol
- pyrazinamide      
- vitaminothérapie
pendant une durée de six mois


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Mar - 18:33 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
muslim girl
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2009
Messages: 466
Localisation: الجزائر قلبي وفلسطين نبضي
La Fillière: Medecine
Année d'étude: Interne
Féminin
les points ^^: 522
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 12:31 (2010)    Sujet du message: Tuberculose urognitale Répondre en citant

nice job

_________________
اللهم بلغنا رمضان


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 23:52 (2010)    Sujet du message: Tuberculose urognitale Répondre en citant

Génial comme d'habitude s.k
chat coeur*/-
_________________


Revenir en haut
MSN
ilyesmed23
Inesmiste actif
Inesmiste actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2009
Messages: 196
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 6ème année
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
les points ^^: 195
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 17:29 (2010)    Sujet du message: Tuberculose urognitale Répondre en citant

Merci bq s.k
_________________
Le chameau ne vois pas sa bosse....mdrrrrrrrrr


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:56 (2016)    Sujet du message: Tuberculose urognitale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 5ème année -> Uro-Néphrologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.