FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Adénome de la Prostate

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 5ème année -> Uro-Néphrologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 18:25 (2010)    Sujet du message: Adénome de la Prostate Répondre en citant

               Adénome de la Prostate 

I)          Définition :
C’est une tumeur bénigne développé au dépend de la prostate crâniale
C’est une affection extrêmement fréquente touchant environs 50% de la population masculine âgée de 50 ans


II)       Circonstances de Découvertes :
L’adénome prostatique peut ne provoquer aucun trouble et être découvert à l’occasion d’un touché rectal ou d’une échographie voire d’une UIV pratiquer pour toute autre raison
0 Le plus souvent le malade consulte pour des troubles mictionels :
Pollakiurie :
miction fréquente et peu abondante qui aboutit à l’émission d’un volume urinaire normale, elle est surtout nocturne
Dysurie :
c’est un gène voire une difficulté à la miction
Miction impérieuse :
gênante car souvent responsable de fuite urinaire
0 parfois les complications sont révélatrice de l’adénome prostatique
Infection urinaire :
c’est la plus fréquente complication, qui témoigne de la stase urinaire de la vessie
Hématurie :
font suite à des ruptures des varices sous muqueuses typiquement initiale mais l’origine prostatique doit être un diagnostic d’élimination (donc l’hématurie n’est pas un signe spécifique)
Rétention aiguë :
c’est un accident brutal aigu observé lors de l’évolution spontané de l’adénome, le diagnostic est facile chez un patient ayant une envie d’urinée et dont les efforts pour le faire vont vers l’échec, provoquent des douleurs hypogastrique voire abdominale et lombaire avec un état d’agitation et du choc
l’examen physique retrouve un globe vésicale extrêmement douloureux
le traitement réclame en urgence le drainage des urines
Incontinence d’urine :
due à une miction par regorgement et d’une distension vésicale
0 plus rarement l’adénome prostatique peut se révélé à l’occasion de la découverte d’une insuffisance rénale secondaire à une distension vésicale et de la haute appareil urinaire (les uretères et les cavités calicielles)


III)    Exploration :
1) exploration clinique :
interrogatoire :
recherche :
0 facteurs favorisants :
-          prise médicamenteuse :
o   para sympathicolytique
o   para sympathicomimétique alpha
0 ATCD médicaux
0 ATCD neurologiques
apprécier l’état générale du malade par :
examen clinique :
8 étude de la miction apprécier :
-          la force de jet
-          l’aspect des urines
-          si dysurie
8 recherche un globe vésicale par la palpation des fosses lombaire, des bourses, et de cordon spermatique
8 touché rectal : * * * se fait sur un malade en décubitus dorsal jambe et hanche fléchie rectum et vessie vide, combiné au palper hypogastrique : on perçoit typiquement une hypertrophie prostatique dont les caractères sont :
-          lisse
-          régulière
-          élastique
-          homogène
-          bien limité
-          indolente
-          effacent parfois le sillon médian de la prostate
examen générale :
apprécier l’état de la paroi abdominale et des orifices hernies
apprécier l’état veineuse de patient

2) exploration para-clinique :
ECBU : à fin de vérifier la stérilité des urines, fonction rénale avec dosage de l’urée sanguine et la créatinémie


Le diagnostic de l’adénome prostatique et de l’évaluation de son retentissement doivent faire appel au technicien d’imagerie :
0 UIV : pratiquée en dehors de contre indication :
-          insuffisance rénale
-          allergie à l’iode
-          diabète
-          dysglobulinémie
l’UIV à double intérêt diagnostic et pronostic
ASP : on cherches :
-          des anomalies osseuses
-          préciser la taille des reins
-          rechercher las lithiases


          Intérêt diagnostic:
 8 temps cystographique : les images directes de la prostate :
-          surélévation du bas fond vésicale
-          saillie de l’adénome dans la lumière vésicale
8 signes de luttes vésicales :
-          vessie épaissie crénelée parfois diverticulaire
-          recourbement bilatérale et symétrique des bas uretère avec stase et légère dilatation bilatérale
8 clichés permictionels :
-          mauvaise ouverture de col vésicale
-          allongement de l’urètre sus montanal (veru montanum)
8 clichés postmictionels : on apprécié l’importance de résidu postmictionel qu’on doit chiffrer


          Intérêt  pronostic :
Apprécier le retentissement de l’adénome prostatique :
-          sur la vessie : dilatation
-          sur les uretères : dilatation symétrique
-          sur les reins : dilatation pyélo-urétérale avec retard à la sécrétion lord des clichés tardifs
Echographie :
Elle tente à remplacer l’UIV de fait de son caractère in-vassive, elle doit être précédé d’un ASP elle comprend :
-          l’étude de la haute appareil pour s’assurer de l’absence de dilatation
-          l’étude de la vessie à la recherche de diverticule, de lithiase ou tumeur vésicale associé
-          elle mesure le volume résiduel postmictionel
-          elle mesure le volume prostatique soit par :
o   l’échographie sus pubienne
o   l’échographie endorectal


3) autres examen :
dosage des PSA :
antigène prostatique spécifique
dont la valeur normale entre 0 à 4 mg/ml
tout augmentation de PSA doit faire suspecter un adénome prostatique ou un cancer du prostate
l’endoscopie exploratrice :
peu d’intérêt, indiquée quand il y’à association d’adénome prostatique et hématurie
urétro-cystographie rétrograde :
indiquée surtout lorsque il y’à rétrécissement de l’urètre
débitmétrie :
cette examen permet de chiffrer le débit de la miction il ne présente aucun intérêt dans le diagnostic de l’adénome prostatique ; mais sert surtout à apprécier le résultat du traitement


IV)      Diagnostic Différentiel :
Se pose lorsque le touché rectal perçoit un nodule deux affection à discuter :
Prostatite aiguë :
en sa faveur un syndrome infectieux et un réponse au traitement antibiotique bien adopté, mais les deux entités peuvent s’associé(adénome prostatique)
Cancer prostatique :
suspecter d’abord au touché rectal perception d’un nodule dure et indolore, le dosage des PSA > 4 mg/ml
C’est la biopsie et l’anatomie pathologique qui donne le diagnostic

V)         Traitement :
Les méthodes thérapeutiques sont classé en trois groupes :
1) Traitement médical :
Trois classes thérapeutiques susceptible d’améliorer la symptomatologie mictionel :
Phytothérapie :
A partir de substance de plantes
-          TADENAN
-          PERMIXON
Alpha bloquants :
CARDULAR
XATRAL
OMIX
Alpha bloquants uro-sélectif agissent sur les fibres musculaires lisses de la prostate améliorant ainsi la symptomatologie mictionel
Inhibiteur de la 5 alpha réductase :
FINASTÉRIDE c’est la : CHIBRO6PROSCARE
Testostérone : métabolite inactif
Dihydrotestostérone : métabolite actif

                 5alpha réductase
Testostérone                      dihydrotestostérone
Permet d’obtenir une réduction du volume prostatique ainsi d’amélioré la symptomatologie urinaire

2) Traitement chirurgical :
Adénoméctomie par voie trans-vésicale :
Indiquée lorsque l’adénome est de gros volume
Résection endoscopique :
Ablation de l’adénome par voie endourétrale
Ces deux techniques ont pour conséquences la survenue en postopératoire d’une éjaculation rétrograde dont le malade doit être prévenu ( les spermes vont partir à la vessie et vont être éliminé dans les urines)
Le risque d’incontinence n’est pas négligeable
3) Techniques alternatives :
Proposer chez les patients qui ne relèvent plus d’un traitement médical et chez lesquelles la chirurgie peut être dangereuse
Thermothérapie :
Par voie endourétrale consiste en une nécrose par coagulation de l’adénome prostatique
Mise en place d’une endoprothèse métallique :
Permettant l’ouverture de col vésicale et l’urètre postérieur


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Mar - 18:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
muslim girl
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2009
Messages: 466
Localisation: الجزائر قلبي وفلسطين نبضي
La Fillière: Medecine
Année d'étude: Interne
Féminin
les points ^^: 522
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 12:27 (2010)    Sujet du message: Adénome de la Prostate Répondre en citant


_________________
اللهم بلغنا رمضان


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pentangeli
Inesmiste apprenti
Inesmiste apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 104
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 5ème année
Masculin
les points ^^: 105
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 09:41 (2010)    Sujet du message: Adénome de la Prostate Répondre en citant

merci!
_________________
"Plus on lève la main sur un enfant, plus il devient sournois, menteur et agressif"
DR. Edwige Antier


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:45 (2016)    Sujet du message: Adénome de la Prostate

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 5ème année -> Uro-Néphrologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.