FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

[Neurologie] QCM

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Reflexion Pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ilyesmed23
Inesmiste actif
Inesmiste actif

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2009
Messages: 196
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 6ème année
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
les points ^^: 195
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 20:56 (2010)    Sujet du message: [Neurologie] QCM Répondre en citant

******Un homme de 20 ans, droitier, sans antécédent notable, présente après avoir fait de la planche à voile pendant 3 heures, un état stuporeux transitoire associé à un grasping de la main droite, un déficit moteur du membre inférieur droit et une réduction qualitative et quantitative du langage sans troubles articulatoires avec une compréhension et une répétition normales. Il n'y a eu ni vomissements, ni céphalées mais une violente cervicalgie. L'examen met en évidence en plus du déficit moteur un syndrome de Claude Bernard Horner gauche.

Question n° 1 :
Le mécanisme le plus probable est :

Hémorragique
Tumoral
Ischémique
Inflammatoire
Atrophique
Corrigé : C Commentaires : Accident brutal de topographie vasculaire.

Question n° 2 :
Quelle conduite peut se révéler pertinente?

Rechercher une athérosclérose
Rechercher la notion de traumatisme cervical
Rechercher une cardiopathie emboligène
Rechercher une maladie de système
Rechercher un trouble de l'hémostase
Corrigé : B Commentaires : Responsable d'une dissection carotidienne gauche. Signe direct : cervicalgie. Signe indirect : CBH gauche (lésion du plexus sympathique péricarotidien).

Question n° 3 :

Le siège de la région cérébrale responsable est :

La région frontale interne gauche
L'aire de Broca
L'aire de Wernicke
La capsule interne gauche
le pédoncule cérébral
Corrigé : A Commentaires : A - Lobule paracentral responsable de la motricité du membre inférieur controlatéral. B - Responsable d'aphasie "motrice", non fluente. C - Responsable d'aphasie "de compréhension", fluente. D - Responsable d'hémiplégie proportionnelle controlatérale. E - Responsable d'un syndrome alterne (Weber).

Question n° 4 :
Quel(s) examen(s) peut (peuvent) mettre en évidence la lésion causale?

Scanner cérébral
Artériographie des 4 axes artériels cervicaux
Echographie cardiaque
IRM
EEG
Corrigé : B D Commentaires : La lésion causale de l'AVC, c'est-à-dire la dissection carotidienne, est mise en évidence par l'artériographie (image en flamme de bougie), par l'IRM (surtout par l'angiographie par résonance magnétique). L'hématome disséquant la carotide peut être mis en évidence par des coupes transversales en T2. A - Le scanner pourra montrer l'infarctus cérébral, mais pas sa cause. C - Ce n'est pas une cardiopathie emboligène.

Question n° 5 :

Le scanner cérébral réalisé à 24 heures peut révéler :

Un hématome
Rien
Un infarctus sylvien
Un infarctus de l'artère cérébrale antérieure
Un infarctus de l'artère cérébrale postérieure
Corrigé : B D Commentaires : A - Une transformation hémorragique secondaire à un traitement anticoagulant est possible. B - Trop tôt, ou infarctus de petite taille. D - Hémiplégie crurale controlatérale + grasping de la main droite.

Question n° 6 :
Quelle lésion a le plus de chance de révéler l'artériographie ?

Un flush tumoral
Un anévrysme de artère communicante antérieure avec un spasme artériel
Une dissection de l'artère carotide interne gauche avec thrombose de l'artère sylvienne gauche
Une dissection de l'artère carotide interne gauche avec thrombose de l'artère cérébrale antérieure gauche
Une thrombose du tronc basilaire
Corrigé : D Commentaires : Sans commentaire.

******Une femme de 25 ans, diabétique insulinoprive, depuis l'âge de 18 ans consulte car depuis un mois elle présente des douleurs très importantes diurne et nocturne de la face antérieure de la cuisse droite à la marche. L'examen retrouve une abolition achiléenne bilatérale, une hypoesthésie en chaussette au diapason associées à un déficit de la flexion de la cuisse et de l'extension de la jambe droite. Le rotulien droit est aboli et au tube chaud il existe une hypoesthésie de la face antérieure de la cuisse. Elle a eu un scanner rachidien qui est normal. Vous suspectez une pathologie liée au diabète.

Question n° 1 :
A quel(s) territoire(s) faut-il attacher les symptômes du membre inférieur droit ?

Une atteinte de sciatique
Une atteinte du crural
Une atteinte du nerf obturateur
Une atteinte antérolatérale de la moelle à D
Une atteinte thalamique G
Corrigé : B Commentaires : Atteinte crurale (L3-L4) : innervation du quadriceps (extension de la jambe) et du psoas en partie (flexion de la cuisse).

Question n° 2 :
Que traduisent l'abolition du diapason et des achilléens ?

Une neuropathie périphérique
Une atteinte cordonale postérieure
Une altération des grosses fibres myélinisées
Une souffrance des fibres dépassant le cadre d'une simple multinévrite
Une atteinte du faisceau spinothalamique
Corrigé : A C D Commentaires : C - Grosses fibres transportent la sensibilité tactile et vibratoire (pallesthésie). Petites fibres : sensibilité thermique et algique. D - Tableau associant : - mononévrite : atteinte du crural droit, - polynévrite : atteinte des terminaisons nerveuses bilatérale et symétrique ("en chaussette", abolition des achilléens). B, E - Faux, c'est une atteinte du SNP et non de la moelle.

Question n° 3 :
Vous pratiquez un EMG, celui-ci montre un tracé neurogène périphérique diffus aux 4 membres. Les vitesses de conduction motrice sont à 30 m/sec dans les sciatiques poplités extrêmes (N > 40 m/sec) et l'amplitude de la réponse* motrice est diminuée. Que traduit l'EMG ?

Un neuropathie périphérique diffuse
Une atteinte axonale* compte tenu du ralentissement des vitesses
Un aspect compatible avec une polynévrite
Un aspect compatible avec une mononévrite
Un aspect compatible avec une atteinte myogène
Corrigé : A C Commentaires : Remarques : Lire réponse au lieu de reprise (3ème ligne) et axonale au lieu de anormale (B) A - atteinte des 4 membres. B - Faux, le ralentissement des VCN se voit en cas de démyélinisation. * Dans le document original les termes exacts étaient : reprise au lieu de réponse et anormale au lieu de axonale.

Question n° 4 :
Traitement de la douleur proposé :

Anti-inflammatoire non stéroïdiens
Antidépresseur tricyclique
Benzodiazépine
Neuroleptique sédatif (Nozinan®)
Morphiniques
Corrigé : B D Commentaires : Pas de morphiniques d'emblée.

Question n° 5 :
A quelle atteinte radiculaire pourrait correspondre les symptomatologies du MID ?

L1L2
L2L3
L3L4
L4L5
L5S1
Corrigé : C Commentaires : L3-L4 : atteinte crurale, abolition du rotulien droit.

******Une femme de 68 ans a dans ses antécédents lointains un ulcère bulbaire. Elle se plaint depuis 2 mois de douleurs inflammatoires des ceintures scapulaire et pelvienne avec impotence fonctionnelle majeure. Il existe une asthénie, un amaigrissement de 4 kg. Depuis une semaine des céphalées bitemporales sont apparues. La mobilisation passive des articulations est peu douloureuse, il existe une tuméfaction inflammatoire des 2 artères temporales dont les pouls ne sont pas perçus. Elle pèse 60 kg. Les radiographies sont normales, la vitesse de sédimentation à 90 mm à la première heure. A la NFS il existe une anémie inflammatoire modérée.

Question n° 1 :
Quel est le diagnostic le plus probable ?

Polyarthrite rhumatoïde
Polymyosite
Myélome
Maladie de Horton
Métastases osseuses
Corrigé : D Commentaires : A : Evoquer devant toute céphalée + AEG chez les personnes âgées

Question n° 2 :
Quel examen allez-vous demander en urgence devant ce tableau ?

Sérologie rhumatoïde
Electromyogramme
Scintigraphie osseuse
Fibroscopie oesogastroduodénale
Dosage des enzymes musculaires
Corrigé : D

Question n° 3 :

Quel traitement allez-vous instituer ?

Diclofenac (Voltarène®)
Hydroxychloroquine (Plaquénil®)
Prednisone (Cortancyl®)
D-Pénicillamine (Trolovol®)
Méthotrexate®
Corrigé : C

Question n° 4 :
Sur quel(s) critère(s) allez-vous apprécier l'efficacité du traitement ?

Symptomatologie douloureuse
Electromyogramme
Biopsie d'artère temporale de contrôle
Vitesse de sédimentation
Sérologie rhumatoïde
Corrigé : A D

*******Monsieur A., 28 ans, est hospitalisé en urgence du fait de la survenue d'une violente céphalée temporale gauche. Celle-ci s'est installée brutalement alors qu'il jouait au tennis et est devenue rapidement intolérable. Parallèlement, sont survenus des vomissements et une discrète somnolence. L'examen neurologiqe montre un syndrome méningé franc. Il existe un ptosis de l'oeil droit et un strabisme divergent. Le fond d'oeil est normal. L'examen général est par ailleurs sans anomalie. Vous évoquez une hémorragie sous-arachnoïdienne

Question n° 1 :
Parmi les examens complémentaires suivants, quels sont ceux qui permettent de faire le diagnostic d'hémorragie sous-arachnoïdienne ?

EEG
Scanner cérébral
Ponction lombaire
Electromyographie
Myélographie
Corrigé : B C Commentaires : B - Hyperdensité spontanée dans les espaces sous -arachnoïdiens C - Liquide rouge incoagulable sur les 3 verres

Question n° 2 :

Quel examen complémentaire permet d'en affirmer le mécanisme ?

Scanner cérébral
EEG
Ponction lombaire
Artériographie
Myélographie
Corrigé : D

Question n° 3 :
Quelle est la signification du ptosis et du strabisme divergent ?

Hypertension intracrânienne
Trouble de la vigilance
Paralysie du III
Paralysie du VI
Ophtalmoplégie internucléaireQuelle étiologie doit-on évoquer en priorité ?
Corrigé : C Commentaires : Ptosis : paralysie du releveur de la paupière Strabisme divergent : paralysie du droit interne Tous les deux innervés par le III

Question n° 4 :
Quelle étiologie doit-on évoquer en priorité ?

Angiome pariéto-occipital droit
Anévrysme de la communicante antérieure
Anévrysme de l'artère cérébrale antérieure
Anévrysme de la communicante postérieure
Anévrysme du tronc basilaire
Corrigé : D Commentaires : Le III croise la terminaison de la carotide interne, point de départ de la communicante postérieure.

Question n° 5 :

Citez parmi les complications suivantes, celles qui peuvent survenir en phase précoce :

Récidive hémorragique
Hydrocéphalie à pression normale
Vasospasme
Hydrocéphalie aiguë
Anomalies électrocardiographiques
Corrigé : A C D E Commentaires : E : Rares arythmies cardiaques 
_________________
Le chameau ne vois pas sa bosse....mdrrrrrrrrr


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Mar - 20:56 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lifeislife
Nouveau Inesmiste
Nouveau Inesmiste

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2010
Messages: 2
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 5ème année
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 虎 Tigre
les points ^^: 2
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 21:00 (2010)    Sujet du message: [Neurologie] QCM Répondre en citant

waw bravo et merci
_________________
life of inessm....enjoy


Revenir en haut
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Ven 12 Mar - 22:04 (2010)    Sujet du message: [Neurologie] QCM Répondre en citant

Bravoo Ilyes ,
c'est super intéressant !
_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:43 (2017)    Sujet du message: [Neurologie] QCM

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Reflexion Pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.