FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Reflexion Pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 10:11 (2010)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ] Répondre en citant





Vous suivez Madame T. pour sa première grossesse. Cette patiente
de 38 ans, sans antécédent particulier, est à 32 semaines d’aménorrhée
d’une grossesse sans souci jusqu’à ce jour. Ses sérologies toxoplasmose,
syphilis et HIV sont négatives. Sa sérologie rubéole était positive avant
cette grossesse.
Lors de cette consultation ce jour, Madame T. à pris 3 kg depuis un mois
(prise de poids totale de 11 kg depuis le début de la grossesse), sa tension
artérielle est de 165/105 mm Hg aux deux bras à deux reprises. La bandelette
urinaire montre une protéinurie supérieure à 3g/l. La patiente se dit fatiguée
depuis quelques jours et son mari, présent lors à cette consultation, vous dit
qu’elle est plus bouffie qu’avant.

 

Question n° 1
Sur les éléments dont vous disposez, quelle est la complication de la grossesse que fait MadameT.?
Réponse : Pré-éclampsie ou toxémie gravidique

Question n° 2
Justifier.
Réponse : Association d’une hypertension artérielle (PAS > 140 mm Hg et/ou PAD > 90 mm Hg contrôlée à deux reprises)et d’une protéinurie après 20 semaines d’aménorrhée.

Question n° 3
Compléter votre examen clinique
Réponse : Interrogatoire : - Présence de céphalées, acouphènes, myodésopsies, phosphènes, ou tout trouble neurologique. - Douleur épigastrique - Métrorragies - Contractions utérines - Mouvements actifs foetaux ressentis - Signes fonctionnels urinaires - Leucorrhée anormale Examen physique : - Réflexes ostéotendineux - Appréciation des oedèmes (poids déjà pris) avec périmètre abdominal - Bruits du coeur foetal - Tonicité clinique de l’utérus, mesure de la hauteur utérine

Question n° 4
Que vous faut-il contrôler pour confirmer votre diagnostic ?
Réponse : Protéinurie et examen cytobactériologique des urines pour confirmer la protéinurie et s’assurer qu’elle n’est pas d’origine infectieuse. En cas d’absence de vraie protéinurie, ce n’est plus une pré-éclampsie, mais une hypertension gravidique. Il est toute fois nécessaire de la surveiller car elle peut précéder une pré-éclampsie vraie.

Question n° 5
Vous réalisez la troisième échographie le même jour. Le fœtus est en présentation céphalique, dos à droite, avec un placenta postéro-fundique. La quantité de liquide amniotique est diminuée, l’estimation de poids fœtal est au 10ème percentile. Les Doppler fœtaux sont normaux. Vous réalisez un Doppler des artères utérines (document joint). Que montre-t-il et comment l’intégrez-vous dans le contexte ?
  
Réponse : Présence d’une incisure protodiastolique, ou notch témoignant à ce terme d’une mauvaise adaptation de la vascularisation utérine à la grossesse. Ce notch entre dans le cadre d’un retard de croissance intra-utérin (pour l’instant modéré) d’origine vasculaire, également compatible avec la pré-éclampsie maternelle. Le notch des artères utérines n’est pas spécifique des complications vasculaires de la grossesse.


 


Dernière édition par s.k le Jeu 23 Sep - 13:09 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Mar - 10:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 10:36 (2010)    Sujet du message: cas clinque gynéco Répondre en citant

QCM:

Question n° 1
Une hypertonie utérine dans un contexte de pré-éclampsie en dehors du travail doit faire évoquer :
A : Une infection urinaire
B : Une menace d’accouchement prématuré
C : Un hématome rétroplacentaire
D : Un décollement prématuré d’un placenta normalement inséré
E : Une mauvaise digestion
  
  
Réponse exacte : C - D
 Commentaire : ces deux items sont des synonymes
Question n° 2
Lors d’une pré-éclampsie sévère :
A : La diurèse diminue
B : Il y a une prise de poids anormalement élevée
C : Les réflexes ostéotendineux disparaissent
D : La pression artérielle peut être normale
E : Nécessite l’injection d’anti-D si la femme est Rhésus négatif
Reponse exacte : A - B
Commentaire : les ROT sont vifs et diffus, et la pression artérielle est par définition élevée. Il n’y a pas d’indication à prévenir l’allo-immunisation Rhésus dans ce contexte.
Question n° 3
Le HELLP syndrome peut s’accompagner :
A : D’ischémie hépatique
B : D’insuffisance pancréatique
C : D’hématome intra-hépatique
D : De lithiase vésiculaire
E : D’hémopéritoine
Réponse exacte : A - C - E
Commentaire : les dégâts hépatiques peuvent être importants et s’associer à un hémopéritoine si la capsule hépatique se rompt.
Question n° 4
Concernant la pré-éclampsie, il est vrai que :
A : Elle atteint plus volontiers les primipares
B : Elle se complique dans près de 20% de cholestase gravidique
C : Elle est nécessaire à la survenue d’un hématome rétroplacentaire
D : Elle est plus fréquente chez les mères diabétiques
E : Elle est prévenue par les corticoïdes
Réponses exactes : A - D
Commentaires : La cholestase gravidique survient indépendamment de la pré-éclampsie et 50% des hématomes rétroplacentaires surviennent sans HTA.
Question n° 5
Quels sont les anti-hypertenseurs que l’on peut utiliser dans le traitement de la pré-éclampsie ?
A : Les ß-bloquants
B : Les inhibiteurs calciques
C : Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion
D : Les a et ß-bloquants (labétolol)
E : L’a-méthyl-dopa
Réponse exacte : A - B - D - E
Commentaire : presque tous les anti-hypertenseurs sont autorisés au cours de la grossesse


Dernière édition par s.k le Jeu 23 Sep - 13:12 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 10:38 (2010)    Sujet du message: cas clinique gynéco Répondre en citant

Monsieur B., 46 ans, vous consulte car sa femme, inquiète, a remarqué qu’il avait depuis
un an un nouveau grain de beauté dans le haut du dos, qui a récemment augmenté de
taille. A l’examen, la lésion est pigmentée, mesure 0,5 cm sur 0,8 cm. Ses bords sont
irréguliers et il existe des zones plus foncées.


Question n° 1

Quels diagnostics évoquez-vous ? Quel diagnostic évoquez-vous en priorité ? Justifiez.
Question n° 2
Complétez l’examen clinique.
Question n° 3
Comment pouvez-vous confirmer votre diagnostic ?
Question n° 4
Le diagnostic évoqué en priorité à la question 1 est confirmé.
Quels sont les facteurs pronostiques de cette pathologie ?
Question n° 5
Quelle est votre prise en charge après confirmation du diagnostic ?
Question n° 6
Monsieur B. n’a pas suivi vos conseils. Il revient vous voir 1 an plus tard car il se plaint de
céphalées matinales, soulagées par des vomissements. Il vous signale qu’il lui arrive de
voir double.
Quel est votre diagnostic ? Quelle est votre prise en charge immédiate ?

Reponse:

Question n° 1
• Diagnostics à évoquer devant une tumeur noire d’apparition récente : ............................1
– mélanome.................................................................................................................................... 2
– naevus ......................................................................................................................................... 2
– kératose séborrhéique........................................................................................................... nc
– histiocytofibrome ................................................................................................................... nc
– angiome thrombosé................................................................................................................. nc
– carcinome baso-cellulaire tatoué ........................................................................................ nc
• A évoquer en priorité : mélanome...............................................................................................8
• Superficiel extensif .................................................................................................................... nc
– terrain : sujet jeune............................................................................................................... nc
– lésion : ..................................................................................................................................... nc
* pigmentée ............................................................................................................................ nc
* asymétrique........................................................................................................................ nc
* à bords irréguliers............................................................................................................... 2
* polychromique ....................................................................................................................... 2
* d’apparition récente ............................................................................................................ 2
* de diamètre supérieur à 6 mm.......................................................................................... 2
* de croissance rapide ......................................................................................................... nc
* localisation dorsale (localisation la plus fréquente chez l’homme) ......................... nc


Question n° 2

• Interrogatoire ; facteurs de risque pour le mélanome : ...................................................... 4
– antécédent personnel de mélanome...................................................................................... 2
– antécédent familial de mélanome .......................................................................................... 2
– expositions solaires intenses dans l’enfance ou l’adolescence, coups de soleil........... 2
– immunodépression ................................................................................................................... nc
– Xeroderma pigmentosum, albinisme, syndrome des naevus dysplasiques,
PUVA thérapie ......................................................................................................................... nc
• Examen physique : ....................................................................................................................... nc
– phototype................................................................................................................................... 2
– palpation de la lésion : ............................................................................................................. 2
* à la recherche d’une extension verticale ..................................................................... nc
– examen complet de tout le tégument................................................................................... 2
* y compris paumes, plantes, cuir chevelu, muqueuses, ongles ................................... nc
* à la recherche d’un 2ème mélanome, de métastases en transit, compter
les naevus, naevus atypiques, naevus congénitaux...................................................... nc
– palpation des aires ganglionnaires......................................................................................... 2
– recherche de localisations secondaires : foie, examen neurologique ........................... 2

Question n° 3

• Exérèse chirurgicale de la lésion en totalité d’emblée ....................................................... 10
• Contre-indication formelle à une biopsie partielle............................................................... nc
• Pour examen anatomopathologique de toute la pièce opératoire........................................ 5
N.B. : Si biopsie sans préciser exérèse = zéro au dossier


Question n° 4

• Facteur histologiques : .............................................................................................................. nc
– principal facteur pronostique : indice de Breslow = épaisseur maximale de
la tumeur mesurée au microscope ......................................................................................... 5
– niveau d’invasion en profondeur = niveau de Clark............................................................. 2
– activité mitotique (nombre de mitoses par mm2) .............................................................. 2
• Type anatomoclinique : mélanome nodulaire et acrolentigineux de moins bon
pronostic que SSM......................................................................................................................... 2
• Localisation : extrémités, muqueuses, tête et cou de moins bon pronostic ................... nc
• Sexe du patient (meilleure pronostic chez la femme)......................................................... nc
• Extension régionale : .................................................................................................................. nc
– métastases en transit............................................................................................................ nc
– envahissement ganglionnaire .................................................................................................. 2
• Extension à distance : métastases.............................................................................................2
• Récidive précoce .......................................................................................................................... nc
• Réponse à la chimiothérapie si prescrite................................................................................ nc


Question n° 5

• Reprise d’exérèse chirurgicale ................................................................................................... 5
• Avec marge de sécurité................................................................................................................ 2
• Calculée en fonction de l’indice de Breslow ............................................................................. 2
• Education du patient : .................................................................................................................. 2
– mesures de photoprotection ................................................................................................ nc
– autosurveillance : règle ABCDE ........................................................................................... nc
• Dépistage de la famille ................................................................................................................. 2
• Surveillance .................................................................................................................................... 2
• Initialement tous les 3 mois, essentiellement clinique : .................................................... nc
– examen de tout le tégument................................................................................................. nc
– palpation aires ganglionnaires .............................................................................................. nc
– examen général........................................................................................................................ nc
– FO initial .................................................................................................................................. nc
• Si indice de Breslow > 0.75 mm : échographie hépatique et des aires ganglionnaires
et radiographie thoracique régulières........................................................................ nc


Question n° 6

• Hypertension intracrânienne....................................................................................................... 5
• Secondaire à des métastases cérébrales................................................................................. 5

• Scanner cérébral en urgence ...................................................................................................... 2
• Sans injection puis avec.............................................................................................................. nc
• Traitement : ................................................................................................................................ nc
– hospitalisation en urgence .................................................................................................... nc
– corticothérapie générale......................................................................................................... 2
– Mannitol.......................................................................................................................................1
– diurétiques............................................................................................................................... nc
• Surveillance .................................................................................................................................. nc


nc = non coté
Total 100 points


Dernière édition par s.k le Jeu 23 Sep - 13:27 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 10:41 (2010)    Sujet du message: cas clinique .gynécologie Répondre en citant

Médecin généraliste, vous voyez en consultation Antoine E… , 8 ans, que sa mère vous
amène car « il a les oreillons ».
Vous examinez cet enfant et constatez une parotidite ourlienne bilatérale, asymétrique
associée à une fièvre à 38°. Il n’y a pas d’autres éléments qui pourraient vous orienter
vers un diagnostic autre que celui d’oreillons.


Question n° 1

Quelle est la durée d’incubation des oreillons ?
Quelle en est la période de contagiosité ?
Question n° 2
Au cours de cette pathologie, quelles sont les atteintes glandulaires les plus fréquentes
après les atteintes glandulaires salivaires ?
Quelle est l’atteinte extra-glandulaire qui en fait toute la gravité ?
Question n° 3
Quelle est l’évolution habituelle de la parotidite ourlienne ?
Existe-t-il un traitement pouvant abréger cette évolution ? Si oui, lequel ?
Question n° 4
Alors que les signes de parotidite avaient quasiment complètement disparus, vous
revoyez cet enfant 1 semaine plus tard dans un tableau de vomissements, agitation,
confusion. Ces troubles ont débutés 2h00 plus tôt brutalement et ont tendance à
s’aggraver depuis.
Quelle(s) complication(s) de l’atteinte virale initiale devez-vous alors systématiquement
évoquer ?
Question n° 5
En l’examinant, vous constatez en outre une fièvre à 38°5. Le syndrome confusionnel est
manifeste. Il n’y a en revanche aucun signe de localisation neurologique ou d’élément en
faveur d’un syndrome méningé. L’examen cutané est sans particularité.
Quelle est, devant ce tableau, votre attitude ?
Justifiez-la en quelques mots.






Reponse


Question n° 1
Quelle est la durée d’incubation des oreillons ?
Quelle en est la période de contagiosité ?
• 18 à 21 jours................................................................................................................................. 10
• 7 jours avant et 7 jours après le début des symptômes ...................................................... 5

Question n° 2

Au cours de cette pathologie, quelles sont les atteintes glandulaires les plus
fréquentes après les atteintes glandulaires salivaires ?
Quelle est l’atteinte extra-glandulaire qui en fait toute la gravité ?
• Testicules 2/1000 unilatéral ¾ bilatéral ¼ ........................................................................... 10
• Pancréas 0.4/1000 ......................................................................................................................... 5
• Ovaires et thyroïde exceptionnellement.................................................................................. 5
• Atteinte du système nerveux central ....................................................................................... 5
N.B.
1.
– Méningite lymphocytaire (15%) guérit sans séquelles
– Encéphalite (0.5/1000) mortalité 20%
– Atteinte des paires crâniennes 0.1/1000 avec risque de paralysie faciale, surdité,
névrite optique, myélite, PRN
– Surdité irréversible et inapareillable
2. Autres atteintes ORL :
* Otalgies
* Douleur à la palpation des parotides ou des glandes sous maxillaires
* Consistance glandulaire élastique
* Turgescence de l’orifice du canal de Sténon
* Adénopathies pré-tragiennes ou sous maxillaires
3. Pharyngite érythémateuse souvent présente

Question n° 3

Quelle est l’évolution habituelle de la parotidite ourlienne ?
Existe-t-il un traitement pouvant abréger cette évolution ? Si oui, lequel ?
• Evolution spontanément favorable en 8 à 10 jours ................................................................ 5
• Pas de surinfections ...................................................................................................................... 5
• pas de séquelles............................................................................................................................. 5
• NON............................................................................................................................................... 10
• Traitement symptomatique uniquement.................................................................................... 5

Question n° 4

Alors que les signes de parotidite avaient quasiment complètement disparus, vous
revoyez cet enfant 1 semaine plus tard dans un tableau de vomissements, agitation,
confusion. Ces troubles ont débutés 2h00 plus tôt brutalement et ont tendance à
s’aggraver depuis.
Quelle(s) complication(s) de l’atteinte virale initiale devez-vous alors
systématiquement évoquer ?
• Méningite virale............................................................................................................................. 5
• Pancréatite virale.......................................................................................................................... 5
• Encéphalite virale beaucoup plus rare....................................................................................... 5

Question n° 5

En l’examinant, vous constatez en outre une fièvre à 38°5. Le syndrome
confusionnel est manifeste. Il n’y a en revanche aucun signe de localisation
neurologique ou d’élément en faveur d’un syndrome méningé. L’examen cutané est
sans particularité.
Quelle est, devant ce tableau, votre attitude ?
Justifiez-la en quelques mots.
• En urgence ...................................................................................................................................... 5
• Avis spécialisé................................................................................................................................ 5
• Transfert de cet enfant dans le service d’urgence pédiatrique le plus proche .............. 5
• Par ambulance médicalisée ou SAMU pédiatrique .................................................................. 5
• Prévenir les médecins sur place.................................................................................................. 5
• Aucun traitement médicamenteux dans l’immédiat................................................................ 5
• Troubles neurologiques fébriles chez un enfant en bas age................................................ 5
• Suspicion de méningite/méningo-encéphalite.......................................................................... 5
nc = non coté
Total = 100 points


Dernière édition par s.k le Jeu 23 Sep - 13:26 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Dim 7 Mar - 19:33 (2010)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ] Répondre en citant

Que dieu te garde !!
merci beaucoup pour le partage
_________________


Revenir en haut
MSN
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Jeu 23 Sep - 13:29 (2010)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ] Répondre en citant



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Jeu 23 Sep - 15:13 (2010)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ] Répondre en citant

Merveilleux ^^
Merci pour tes efforts
_________________


Revenir en haut
MSN
SEMSEM
Nouveau Inesmiste
Nouveau Inesmiste

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 30
Localisation: alger
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 3ème année
Féminin Cancer (21juin-23juil)
les points ^^: 30
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 20:57 (2012)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ] Répondre en citant

Allàh yjazik koul khir merciiiiiiiiiiiiiiiiii chirol lovely

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:31 (2016)    Sujet du message: Des Cas Cliniques en Génycologie [intéressant ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Reflexion Pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.