FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Comment rédiger une thèse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> l'internat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 20:18 (2010)    Sujet du message: Comment rédiger une thèse Répondre en citant

Comment rédiger une thèse
Comment rédiger une thèse
La thèse : une tâche urgentePour être Docteur en médecine, il est nécessaire de soutenir une thèse, dite thèse d'exercice.

Une thèse ne s'improvise pas. Les lignes qui suivent ont pour objet de vous aider en vous indiquant les règles de rédaction en usage dans notre Faculté.
Président et directeur de thèse
Toute thèse doit être présidée et cette présidence représente une lourde responsabilité qui ne saurait en aucun cas être négligée.
Le président de thèse est nécessairement un professeur. Son rôle est primordial.

Il donne son accord sur le choix du sujet.
il donne son accord écrit sur le texte de la thèse quand celle-ci est rédigée.
Il préside enfin le jury.
Dans certains cas, la thèse est dirigée par un directeur de thèse. Le directeur de thèse guide l'étudiant dans son travail. Toute personne agréée par le président, peut jouer ce rôle. Le travail du directeur de thèse exige du temps et de la disponibilité ; c'est pourquoi, lé nom du directeur de thèse figure toujours à côté de celui du président.

Sujet de la thèse Une thèse n'est ni un mémoire, ni une revue générale. C'est un travail scientifique qui peut être élaboré dans tous les endroits où l'on fait de la recherche clinique et de la recherche fondamentale.
Beaucoup de thèses sont préparées dans un laboratoire de recherche dans le cadre d'une recherche plus expérimentale (unité lnserm ou Cnrs, laboratoire de recherche universitaire, laboratoire ou service agréé pour un diplôme d'Études Approfondies, etc).
Présentation de la thèse
Comme pour tout travail scientifique, l'objectif d'une thèse est de "répondre à une question explicitement posée".
C'est pourquoi la rédaction d'une thèse adopte la structure d'un article scientifique : introduction, matériel et méthodes ou cas cliniques, résultats, discussion, commentaire.
Le titre
Le titre doit être clair et surtout en rapport avec le contenu de la thèse. Il est de la plus élémentaire courtoisie pour le lecteur de dire exactement dans le titre en quoi consiste la thèse.
Il est préférable de retenir un titre court sans dépasser quinze mots. Si ce n'est pas possible, utiliser un sous titre.
Il est bon de donner dans le titre une idée du matériel et des méthodes utilisés.

Introduction
L'introduction a plusieurs objets. Le premier consiste à exposer le but du travail (autrement dit la question à laquelle on souhaite répondre. Le second est de le justifier compte tenu de l'état actuel de la science.
L'introduction doit rester courte ne citant qu'un nombre limité de références. Mais il est possible de la faire suivre d'un autre chapitre consistant en une mise au point des connaissances sur le sujet.
L'introduction est difficile à écrire. On la rédige en dernier, en même temps que les conclusions.
Mise au point des connaissances sur le sujetBeaucoup de thésards pensent que la valeur d'une thèse se juge à son épaisseur et à l'importance de ce chapitre. Il n'en est rien. Souvent, des publications de quelques pages, voir de quelques lignes ont fait davantage progresser la connaissance scientifique que de volumineux mémoires.
Aussi, ce chapitre n'est-il pas indispensable loin de là ! Il cherche simplement à aider le lecteur peu spécialisé. Il ne consiste pas pour autant à recopier ce que tout le monde peut trouver dans les manuels élémentaires, les polycopiés, les revues générales. Les "rappels" n'ont pas leur place dans une thèse et la Faculté n'accueille pas les thèses encombrées de rappels inutiles.



Matériel et méthodes

Matériel [/lis]Le matériel d'études (patients, animaux, prélèvements, clichés, etc) doit être défini très exactement. Il est bien entendu nécessaire de préciser les critères d'exclusion et d'inclusion, dans une étude cas témoins, les critères de sélection des témoins.

Bien prévoir si le travail est prospectif ou rétrospectif.
Si le travail est fondé sur des observations cliniques, on ne donnera pas tous les détails des observations sauf si elles sont peu nombreuses (moins de cinq ou six). Elles seront éventuellement regroupées en annexe à la fin.

Méthodes
Une méthodologie classique peut être citée sans commentaire.
En revanche, toute modification apportée à une technique habituelle, toute nouvelle méthode, doit être décrite de façon complète.
S'il s'agit d'une méthodologie originale, il convient de discuter soigneusement sa spécificité et reproductibilité au chapitre des commentaires.
Le chapitre des méthodes se termine ordinairement par l'exposé des techniques d'analyse statistique qui ont été employées pour exprimer les résultats. Ne négligez pas cet aspect de votre thèse et faites vous aider si vous en ressentez le besoin.

Résultats
Ce chapitre a autant de modes d'expression que de protocoles mais, dans tous les cas, il se caractérise par sa précision, sa concision, sa modestie : il peut se limiter à quelques tableaux. Il doit être descriptif. Il n'est jamais explicatif.[/size]
Les données recueillies par les méthodes utilisées doivent être livrées à l'état "brut" sans aucune interférence avec les interprétations et les discussions.
"Tous les résultats et rien que les résultats".
Discussion (ou Commentaires)C'est le coeur de la thèse.
La discussion a deux objectifs :

Juger de la qualité des résultats
Comparer les résultats à ceux obtenus par d'autres auteurs.
Aucune règle ne peut être imposée ici dans la mesure ou ces deux objectifs sont atteints, mais on voit bien que ce chapitre nécessite d'avoir très bien assimilé la bibliographie sur le sujet.
Les conclusions
Les conclusions doivent apporter les réponses (parfois partielles ou négatives) à la question posée en introduction.
Elles doivent être déductibles des résultats, de leur discussion et de leur confrontation avec les données de la littérature. Il convient d'éviter à tout prix les conclusions sans rapport avec le sujet (exemple : Traiter par la radiothérapie une affection pour laquelle n'été étudié que le traitement médical).
Des conclusions raisonnables ne dépassent pas deux pages. Elles ne consistent ni à reprendre toute la thèse page par page ni à la résumer.
Les "conclusions" de la thèse sont signées par le président de la thèse. Le doyen en prend connaissance et les contresigne avant de délivrer le permis d'imprimer.

Le résumé
Chaque thèse doit contenir un résumé (une page maximum) et des mots clés pour les archives universitaires.
Le résumé est un texte concis (aussi, nécessite t-il souvent plusieurs rédactions...) qui reflète point par point le travail effectué. La règle est de consacrer une phrase à chacune de ses parties : introduction, matériel, méthodes, résultats, discussion, conclusions.
Le résumé est souvent mal fait car il est souvent compris comme une "conclusion-bis". Il s'agit de deux choses différentes. Schématiquement, la conclusion montre l'intérêt du travail effectué et donne quelques éléments de perspective d'avenir concernant même le sujet.
Le résumé au contraire, reprend les points essentiels de la thèse : nombre de patients étudiés et les principaux résultats obtenus si possible chiffrés. S'il s'agit d'un ou de quelques cas cliniques particuliers, les éléments particuliers de ces observations doivent être résumés en quatre ou cinq lignes. Puis, la discussion doit également être résumée en quelques lignes avec, éventuellement quelques chiffres, les plus importants, extraits de la discussion.
Le résumé et les mots clés doivent être traduits en anglais : "Summary"et "key-words".

Rédaction
Il est bon de commencer le plus tôt possible le travail de rédaction. C'est le seul moyen de préciser ses idées, de déceler les points faibles du projet, et de prendre conscience, avant qu'il ne soit trop tard, de l'effort qui reste à accomplir.

Le style
Le style d'une thèse doit être simple. les phrases comprennent un sujet, un verbe, un complément, le moins possible d'adjectifs. Un texte agréable à lire, précis et clair demande toujours plusieurs corrections. Elles améliorent le texte initial en supprimant les adverbes, les mots inutiles ou imprécis et en remplaçant les expressions compliquées par des termes simples. Un bon repère est celui-ci : un paragraphe correspond à une idée et à son développement.
Évitez le jargon pseudoscientifique qui émaille certaines observations. Un malade ne "présente" pas une hyperthermie ou des hémorroïdes. Il a de la fièvre ou des hémorroïdes. "Au niveau" (du foie), "sur le plan" (des examens), "du point de vue" (du colon) sont des expressions à bannir.
Attention au temps des verbes, les actions passées doivent être rapportées au passé. le présent sert à exprimer des connaissances établies, traduire une opinion, discuter un résultat. Le futur doit être exclu des récits exprimant des faits passés et, de ce fait, par définition, d'une observation médicale.

Volume de la thèse
Écrivez une thèse courte, de trente à cinquante pages, y compris les figures et tableaux. Même s'il faut ajouter des annexes telles que détails des cas, documents divers, illustrations complémentaires, etc. Les articles paraissant dans les meilleures revues internationales dépassant rarement l'équivalent des vingt cinq pages dactylographiées, bien qu'ils représentent souvent le travail de toute une équipe pendant un ou deux ans. Une thèse longue (plus de cent pages, plus de cent références) peut demander moins d'effort, mais elle risque d'être ennuyeuse, mal écrite, mal maîtrisée.

Bibliographie
La bibliographie doit être à la fois complète, c'est-à-dire n'omettre aucun article important, et sélective, c'est-à-dire éliminer celui n'ayant pas de rapport direct avec le sujet.
Sauf exception, les références à consulter sont celles des dix au plus des quinze dernières années. Revues générales et éditoriaux sont peu cités et référencés dans la bibliographie.
On mentionne surtout les articles originaux. On ne cite pas les revues didactiques telles que revue du praticien, concours médical, gazette, etc, excellentes revues par ailleurs, mais qui n'ont pas leur place dans une thèse.
On évitera d'indiquer lettres, éditoriaux, articles sans référence bibliographique, monographies publicitaires, petites revues locales difficiles à trouver dans les bibliothèques.
Recherche des références
II existe de nombreuses bases de données bibliographiques informatisées. La plus importante dans le domaine médical et biomédical est "Medline" (version informatique de "l'lndex Médicus") produite par la National library of Medicine (Nlm) à Washington. Cette base recense la littérature depuis 1966. Plus de trois mille huit cent périodiques sont indexés dont seulement quatre vingt six revues éditées en France.
Comment accéder à la base Medline ?

sur Cédérom avec le logiciel Ovid : cinq années peuvent être consultées en libre accès à la bibliothèque de la faculté à partir de quatre postes en réseau.
sur lnternet : Plusieurs accès gratuits sont proposés : Healthgate, lnternet Grateful Med (Igm). Pubmed, etc.
Méthodologie : établissement de fiches de lecture, photocopies des articles
Afin d'éviter de sérieux désagréments au moment de la rédaction de la bibliographie, il est de coutume de noter les références sur des fiches individuelles en bristol. Au verso, on peut écrire un résumé de l'article ou un commentaire personnel. Il est prudent de photocopier les articles les plus importants.

Citation des références
Tout article cité dans une thèse doit avoir été lu par l'auteur de la thèse, d'autant qu'un lecteur attentif repère très vite l'auteur qui "triche" en bourrant la bibliographie de références qu'il n'a pas pu lire.

Ordre de présentation des citations
Les références doivent être présentées conformément à l'un des standards admis sur le plan international. Voici la présentation la plus courante selon la convention dite de Vancouver.
Les articles sont nommés par ordre alphabétique du premier auteur. Si, un même auteur a publié plusieurs articles, on les cite par ordre alphabétique du deuxième auteur, etc. Il faut inscrire la totalité des signataires et les initiales de leurs prénoms.
Ordre de présentation des éléments de citation

Citation d'un article de périodique
Nom de l'auteur, initiale(s) du (des) prénom(s). Titre de l'article dans la langue originale. Titre abrégé de la revue selon l'Index Médicus. Année, volume (pages extrêmes de l'article, séparées par un tiret).
Ex : Piro LD, Carrera CJ, Carson DA, Beutler E. Lasting. Remissions in Hairy-Cell Leukemia Induced by a Single Infusion of Chlorodeoxyadenosine N. Engl. J. Med 1990 ; 322 : 117-1121.

Citation d'un ouvrage
Nom de l'auteur, initiale(s) du (des) prénom(s). Titre de l'ouvrage. Numéro de l'édition à partir de la seconde. Ville d'édition : éditeur, année de l'édition : nombre de pages.[/size]
Ex : BACH (J.-F.). Traité d'immunologie. Paris : Flammarion Médecine Sciences, 1993 : 1205 p.

Citation d'une thèse [/size]
Nom de l'auteur, initiale(s) du (des) prénom(s). Titre de la thèse. Nature de la thèse, faculté de soutenance, université, année. numéro de la thèse, nombre de pages.
Ex : HEBERT S. Méningites à haemophilius influenzae chez l'enfant en Polynésie Française. Thèse de médecine, Faculté de Médecine Paris-sud, Université Paris XI, 1997, n° 5044, 133p.

Comment présenter un mémoire ?
Normes de présentation du mémoire. Format : A4
Grammage du papier : 80 g/m² pour le texte, au moins 180 g/m² pour le dos et la couverture
Impression : Recto seulement
Reliure : Spirale en fer
Police de caractère : Times (ou toute police avec serif) ; réserver l’Arial ou les sans serif pour les titres
Taille de caractère : 12 points
Interlignage = simple
Numérotation des pages = centrée en bas
Titre courant = en haut de page : rappel du titre du mémoire, au besoin ramené à une seule
 
 

_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Fév - 20:18 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
anatomie777
Nouveau Inesmiste
Nouveau Inesmiste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 6
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 5ème année
Masculin
les points ^^: 6
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 24 Fév - 21:18 (2010)    Sujet du message: Comment rédiger une thèse Répondre en citant

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Revenir en haut
Dr muslim
Inesmiste actif
Inesmiste actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 153
Localisation: ANNABA
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 6ème année
Masculin
les points ^^: 174
Moyenne de points: 1,14

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 11:58 (2010)    Sujet du message: Comment rédiger une thèse Répondre en citant

merci
_________________
اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ كَرِيمٌ تُحِبُّ الْعَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51 (2016)    Sujet du message: Comment rédiger une thèse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> l'internat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.