FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

QCM de pharmacologie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 3ème année -> Pharmacologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Dim 19 Déc - 12:27 (2010)    Sujet du message: QCM de pharmacologie Répondre en citant

1- Quelle est la réponse fausse :
a. La yohimbine est un antagoniste alpha 2
b. La prazosine (Minipress®) est un antagoniste alpha 1
c. Le labétalol (Trandate®) est un antagoniste alpha 1
d. La néosynéphrine est un agoniste alpha 2
e. L’adrénaline est un agoniste alpha 1 et alpha 2

d

Les effets suivants sont dose-dépendants :
f. Effets latéraux de type pharmacologique (exemple : réaction atropinique d’antidépresseurs imipraminiques)
g. Effets toxiques (nécrose hépatique par paracétamol)
h. Réaction immunoallergique (agranulocytose à la noramidopyrine)
i. Réaction idiosyncrasiques (anémie hémolytique en cas de déficit en cas de déficit en G6PD)
j. Réaction d’hypersensibilité (réponse exagérée de sujets âgés aux atropiniques)

c

Le temps de ½-vie d’élimination de digoxine chez l’insuffisant cardiaque :
k. 1 heure
l. 6 heures
m. 36 heures
n. 5 heures
o. 10 heures

c

Une molécule médicamenteuse traverse les membranes biologiques par diffusion passive sans possibilité de passage au travers des pores membranaires. La diffusibilité de cette molécule est conditionnée par :
p. Sa liposolubilité
q. Son degré d’ionisation
r. Sa liaison aux protéines
s. La nécessité de la présence d’un transporteur
t. La nécessité d’un apport d’énergie

abc

La théophylline
u. Est une base xanthique
v. Inhibe la libération des catécholamines
w. Possède des propriétés diurétiques
x. A une action spasmolytique sur le muscle lisse

ade

Les glucosides cardiotoniques :
y. Leur action est inotrope positive à doses thérapeutiques
z. Ils inhibent l’ATPase membranaire du myocarde
aa. La digoxine a une meilleure biodisponibilité que la digitoxine
bb. L’élimination de la digoxine se fait par dégradation hépatique
cc. La ½-vie d’élimination de la digoxine est d’environ 5 à 3 jours

ab

10- La biotransformation des médicaments peut être influencée par :
Age
Sexe
Dose administrée
Association d’autres medicaments

abcd

11- La résorption d’une molécule médicamenteuse à travers la muqueuse digestive peut être influencée par
Le pH
La forme pharmaceutique utilisée
La liposolubilité de la molécule
La présence simultanée d’autres médicaments

abcd

12- On administre à un malade en 2 prises quotidiennes un médicament dont la ½ vie est de 12 heures. au bout de combien de temps la concentration plasmatique de ce médicament aura-t-elle atteint un plateau
Un jour
Deux jours
Six jours

b

(4x la ½-vie)
13- Quel est l’antispasmodique qui possède des propriétés atropiniques
mébévérine (Duspatalin®)
Trimébutine (Débridat®)
Tiémonium (Viscéralgine®)

c

14- Effet dopaminergique périphérique
Augmentation de la fréquence cardiaque
Bronchodilatation
Vasodilatation rénale

c

15- La prazosine (Minipress®)
Bloque les récepteurs a1 postsynaptique
Bloque les récepteurs a2 postsynaptique
Bloque les récepteurs ß et a postsynaptiques

a

16- Le volume de distribution du médicament dans l’organisme
Est un volume fictif
Peut dépasser le volume total de l’organisme
Varie en fonction du degré de fixation protéique du médicament
Est corrélé à la concentration plasmatique de ce médicament
Augmente avec l’age

abcd

17- L’atropine exerce les effets suivants
Tachycardie
Bronchoconstriction
Augmentation des sécrétions salivaires, gastriques et intestinales
Mydriase
Diminution des péristaltismes intestinal et vésical

ad

18- La modification de la fixation protéique des médicaments est influencée par :
Syndrome néphrotique
Syndrome inflammatoire
Prématurité
Insuffisance thyroïdienne

abc

19- Effets alpha-adrénergiques
Augmentation de la pression artérielle diastolique
Mydriase passive
Vasoconstriction des artères rénales
Augmentation de la sécrétion de rénine

ac

20- Quel effet indésirable n’est pas classique avec la clonidine :
Anémie hémolytique
Bradycardie sinusale
Somnolence
Hypotension orthostatique
Rebond hypertensif à l’arrêt du médicament

a

21- L’activité anticholinergique, source d’effets indésirables, peut se rencontrer dans les classes médicamenteuses suivantes sauf, une
Morphinique
Antidépresseurs tricycliques
Neuroleptiques
Antihistaminiques
Antispasmodiques du tube digestif

a

22- L’acétylcholine
Produit un myosis actif
Agit sur les récepteurs muscariniques
Agit sur les récepteurs alpha 2 adrénergiques
Est contre-indiquée en cas d’hypertrophie prostatique

ab

23- La fixation d’un médicament aux protéines plasmatiques dépend
Du nombre de sites de fixation
De l’affinité
De la concentration plasmatique du médicament
De la concentration plasmatique de la protéine porteuse

abcd

24- L’isoprénaline
Est un sympathomimétique agoniste bêta
Exerce des actions cardiaques inotropes et chronotropes positives
Est vasodilatatrice sur les artères rénales et mésentériques
Ne modifie pas le débit cardiaque

abc

25- Le métoclopramide
Est un antiémétique
Augmente la pression du sphincter inférieur de l’œsophage
Diminue les contractions antrales
Appartient au groupe des benzamides neuroleptiques
Peut être responsable de dyskinésie

?

26- Tous les médicaments suivants sont inducteurs enzymatiques, sauf deux les quels :
Phénytoïne
Carbamazépine
Aspirine
Erythromycine
Rifampicine

cd

27- L’administration de dopamine chez un malade en état de choc peut provoquer :
Une vasodilatation des artères rénales par l’intermédiaire des récepteurs dopaminergiques
Une vasoconstriction périphérique par l’intermédiaire des récepteurs adrénergiques
Une augmentation du débit cardiaque

abc

28- Les médicaments qui peuvent entraîner une gynécomastie
Corticoïdes
Spironolactone
Alpha-méthyl dopa
Furosémide
Cimétidine

bce

29- Le traitement par corticoïdes provoque le ou les effets suivants :
Une fuite rénale de sodium
Une rétention de potassium
Une amyotrophie
Une hyperglycémie
Une hypercalcémie

cd

30- Les antagonistes des AVK sont les suivants :
Protamine
Vitamine K
Antifibrinolytiques
PPSB

bd

31- Signes observés lors du syndrome de sevrage au opiacés
Rhinorrhée
Horripilation cutanée
Mydriase
Douleurs musculaires

abcd

32- Le principal effet secondaire des agents bloquants les récepteurs a-1 post-synaptiques :
Céphalée
Hypotension orthostatique
Rétention urinaire
Douleurs angineuses

b

33- Tous les médicaments suivants sont capables de potentialiser l’action des AVK à l’exception d’un seul, lequel
Aspirine
Indométacine
Phénobarbital
Phénylbutazone
Clofibrate

c

34- L’action stimulante intrinsèque d’un bêta-bloquant :
Se manifeste plus au repos qu’à l’effort
Se manifeste plus lors d’une émotion que pendant le sommeil
Peut s’expliquer par un effet dit agoniste partiel sur les récepteurs ß-adrénergiques
Peut s’expliquer par un effet partiel sur récepteur a-adrénergique
Favorise le passage de la barrière hémato-encéphalique
ac
35- La biodisponibilité d’un médicament désigne :
L’existence d’une forme pharmaceutique adaptée d’administration particulière
La fraction non liée aux protéines plasmatiques
La fraction de la dose résorbée à l’état actif
La vitesse de résorption
La concentration plasmatique maximum
cd
36- Les effets indésirables des corticoïdes administrés au long cours comporte :
Troubles psychiques
Hyperkaliémie
Retard de croissance chez l’enfant
Reprise évolutive d’une tuberculose
Hypercalcémie
acd
37- Les antidépresseurs tricycliques peuvent induire les effets indésirables suivants :
Sécheresse de la bouche
Abaissement du seuil épileptogène
Toxicité myocardique
Pigmentation cutanée
abc
38- Le passage transmembranaire d’une substance par diffusion passive :
S’effectue selon le gradient de concentration
Est indépendant du pH
Dépend de l’épaisseur de la membrane
Est indépendant du pKa de la substance
ac
39- On peut attribuer aux benzodiazépines un effet :
Anticonvulsivant
Amnésiant
Hypnotique
Myorelaxant
De rétention urinaire
abcd
40- Effets indésirables suivants, lesquels :
Agranulocytose
Alopécie
Nécrose cutanée
Thrombopénie
bd
41- Quelle est la propriété que n’ont pas en commun les neuroleptiques et les antidépresseurs tricycliques :
Alpha bloquant
Anticholinergique
Antisérotonine
Antihistamine H1
Inhibition du recaptage de la noradrénaline
d
42- Quel est l’antihypertenseur susceptible de provoquer une hypertrichose
La dihydralazine
Le propranolol
Le minoxidil
Le furosémide
c
43- La néphrotoxicité et l’ototoxicité de la gentamicine sont potentialisées
Ampicilline
Furosémide
Cimétidine
b
44- Une corticothérapie prolongée peut être responsable
D’une hypercholestérolémie
D’une hypokaliémie
D’une ostéonécrose aseptique de la tête fémorale
D’une hyponatrémie
D’un retard de croissance
abce
45- Les effets d’une stimulation des récepteurs dopaminergiques
Diminution de la fréquence cardiaque
Vasoconstriction cutanée
Bronchoconstriction
Vasodilatation rénale
abcd
46- Un médicament ß-mimétique possède parmi les propriétés pharmacologiques suivantes :
Action vasoconstrictrice
Action inotropes positive
Action ocytocique
Action chronotrope positive
bd
47- La demi-vie d’un médicament
Est la moitié du temps que met une dose unique de médicament pour disparaître en totalité de l’organisme
Est paramètre pharmacocinétique caractéristique d’un médicament donné, pour un sujet donné
Est le temps au bout duquel la moitié, d’une dose unique de médicament est éliminée
Peut être mesurée graphiquement sur la courbe de décroissance de la concentration sanguine d’un médicament
Est le temps nécessaire pour que la concentration plasmatique diminue de moitié
bde
48- Une substance susceptible de bloquer les récepteurs dopaminergiques
Dompéridone
Propranolol
Yohimbine
a
49- Le furosémide est responsable de tous les effets suivants sauf un, lequel :
Hypokaliémie
Hyperglycémie
Elévation de l’uricémie
Hypoprotidémie
Hyponatrémie
d
50- L’administration de doxycycline chez un patient de 60 ans qui a une insuffisance rénale sévère :
On modifie ni la dose, ni l’intervalle d’administration
On diminue de moitié la dose sans modifier l’intervalle
On ne modifie pas la dose mais on augmente l’intervalle
On diminue la dose de moitié et on triple l’intervalle
a
51- Les transformations métaboliques des médicaments
Conduisent, dans la plupart des cas, à des dérivés plus liposolubles
Peuvent conduire à des dérivés actifs
S’effectuent toujours dans le foie
Peuvent être l’objet de variations inter individuelles
bd
52- On peut éviter ou réduire l’importance de l’effet de premier passage pour un médicament
En le prescrivant en suppositoire
En le prescrivant par voie intramusculaire sous une forme retard
En le prescrivant sous une forme pour application cutanée
En évitant de réitérer le traitement à intervalles de temps trop rapprochés
abc
53- Le bêtabloquant qui a l’activité sympathomimétique intrinsèque marquée :
Propranolol
Pindolol
Aténolol
Métoprolol
Nadolol
b
54- Médicament qui peut conduire à la production de métabolite toxique qui peut être responsables d’une hépatite
Phénobarbital
Isoniazide
Digitoxine
Gentamycine
b
55- La clairance totale d’un médicament peut être estimer en connaissant
La ½-vie plasmatique d’élimination de ce médicament
Le flux plasmatique rénal
La clairance rénale de ce médicament
abc
56- La pratique de la dose de charge donnée au début d’un traitement prolongé est réalisée pour :
Les médicaments dont la ½-vie plasmatique est moins de 6 heures
Les médicaments dont la ½-vie est de plusieurs jours
Raccourcir le délai d’installation de la concentration plasmatique stationnaire du médicament
Saturer les mécanismes d’élimination du médicament
Raccourcir la durée totale du traitement
bcde
57- La fixation protéique des médicaments de type acide faible dans le plasma
Se fait surtout sur l’albumine
Est réversible
Est plus forte chez l’homme que chez la femme
Est généralement saturable
Diminue en cas de prise concomitante d’un médicament base faible
abd
NB : les médicaments de type acide faible ont une fixation à forte affinité et à faible nombre de sites (donc saturable). Les sites sont différents de ceux de médicaments bases faibles.

58- Les médicaments suivants contenant la structure hydrazine : isoniazide, dihydralazine, sont en majeure partie excrétée :
Après hydroxylation hépatique
Après acétylation hépatique
Après glycuro-conjugaison hépatique
Directement par filtration glomérulaire rénale
Directement par sécrétion tubulaire rénale
b
59- La filtration glomérulaire d’un médicament est favorisée directement par :
Une forte lipophilie
Une forte ionisation au pH du plasma
Une forte fixation aux protéines plasmatiques
b
NB : une forte ionisation donne une bonne hydrosolubilité mais la filtration est surtout influencée par le poids moléculaire et le débit sanguin glomérulaire

60- Parmi les médicaments suivants, lequel stimule directement les récepteurs
Trihexyphénidyle (Artane®)
Halopéridol (Haldol®)
Bromocriptine (Parlodel®)
L-dopa + bensérazide (Modopar®)
Dompéridone (Motilium®)
c
61- La plus part des AINS peuvent majorer dangereusement l’effet des anticoagulants oraux et des hypoglycémiants sulfamidés. Cela s’explique par :
Une induction enzymatique
Une inhibition enzymatique
La défixation protéique par compétition
c
62- Le mécanisme le plus vraisemblable de l’action thérapeutique des neuroleptiques est essentiellement :
Un blocage des récepteurs a-adrénergiques
Un blocage des récepteurs ß-adrénergiques
Un blocage des récepteurs dopaminergiques
Une inhibition du recaptage présynaptique des catécholamines
Un blocage des récepteurs sérotoninergiques
c
63- La stimulation des récepteurs ß-adrénergiques provoque :
une vasodilatation
Un relâchement de l’utérus gravide
Une augmentation de la sécrétion d’insuline
cd
64- Les corticostéroïdes par voie orale :
N’ont pas d’action curative sur les maladies rhumatismales
N’exercent pas d’interactions pharmacocinétiques connues par défixation protéique
N’exercent pas d’interactions pharmacocinétiques connues par induction enzymatique
bcd
65- Les amphétamines sont des sympathomimétiques dont l’action prédominante s’exerce au niveau central. Quels sont les effets sur le SNV que l’on peut noter :
Myosis
Tachycardie
HTA
Diminution de l’excitabilité myocardique
Hyperpéristaltisme intestinal
bc
66- Quel antibiotique qui a la meilleure diffusion dans les espaces arachnoïdiens
Pénicilline G
Céphalosporine G1
Colimycine
Chloramphénicol
d
67- La biodisponibilité d’un médicament administré par voie IV vraie est de :
Imprévisible
50 %
100 %
c
68- le volume de distribution du médicament dans l’organisme
est un volume théorique
Peut dépasser le volume total de l’organisme
Varie en fonction du degré de fixation protéique du médicament
A une incidence sur la concentration plasmatique du médicament
abcd
69- Parmi les effets suivants des neuroleptiques phénothiaziniques (chlorpromazine), quels sont ceux qui s’expliquent par leur action antidopaminergique :
Hyperprolactinémie
Eruption
Syndrome extrapyramidal
Constipation
Indifférence psychique
ace
70- Les corticoïdes peuvent avoir comme effets :
Hypercalcémie
Rétention hydrosodée
Augmentation du catabolisme protidique
Diminution des éosinophiles circulants
bcd
71- Quel est le diurétique qui n’est pas contre-indiqué au cours de l’insuffisance rénale sévère :
Le clopamide
Le furosémide
b
72- Inhibiteur enzymatique
Phénytoïne
Cimétidine
Phénobarbital (Gardénal®)
b
73- Médicaments qui sont susceptibles d’aggraver l’hépatotoxicité d’un autre médicament
Rifampicine
Phénobarbital
Isoniazide
Paracétamol
ab
74- La morphine
Provoque un myosis
Déprime les centres respiratoires
Peut être administrée par voie orale
Est toxicomanogène
abcd
75- La toxicité de la digoxine peut être accrue en cas de :
Traitement associé par le fénofibrate
Hypokaliémie
Traitement associé à la rifampicine
Hypercalcémie
Hypoxie
bd
76- Les substances suivantes peuvent induire une hyperprolactinémie, sauf une laquelle :
Benzamide (Ex : Primpéran®)
Phénothiazines (ex : Largactil®)
Analgésique morphinique
Cimétidine
d
77- L’alphaméthyldopa est susceptible d’induire :
Une anémie hémolytique auto-immune
Une anémie hémolytique immunoallergique médicamenteuse
a
78- Médicaments qui peuvent être responsable de l’apparition d’un lupus érythémateux disséminé :
Aspirine
Bêtabloquants
Procaïnamide
Quinidine
bc
79- La demi-vie d’un médicament représente :
La moitié de temps nécessaire à l’élimination du médicament contenu dans l’organisme
Le temps nécessaire pour éliminer 50% d’une dose administrée par voie orale
Le temps nécessaire pour que sa concentration plasmatique initiale diminue de moitié
c
80- Médicaments qui augmentent le tonus de sphincter inférieur de l'oesophage :
La dompéridone
La nifédipine
Le métoclopramide
L’atropine
ad
81- La biodisponibilité d’un médicament :
Est strictement dose dépendante
Dépend de la voie d’administration
Est diminuée par l’effet de premier passage
bc
82- Les médicaments qui peuvent être cause de constipation sont :
Le phosphate d’aluminium
Les opiacés
L’ampicilline
Les antidépresseurs tricycliques
abd
83- Médicaments qui k le tonus du SIO :
La dompéridone
La nifédipine
Les dérivés nitrés retard
Le métoclopramide
L’atropine

84- Tous les médicaments suivants sont utilisés dans le traitement de fond de la migraine sauf un :
Carbamazépine
Méthysergide
Propranolol
Pizotifène (Sanmigran)
Dihydroergotamine
a
85- Quels les médicaments pour lesquels un surdosage peut être observé dans l’association à un AINS :
Anticoagulant
Lithium

86- Effets secondaires de la Dépakine
Thrombopénie
Hépatite médicamenteuse

87- L’état d’équilibre des concentrations plasmatiques de la digoxine :
En 7 à 9 jours (5 x ½ vies)

88- Médicaments qui stimulent directement les récepteurs dopaminergiques : bromocriptine

89- Effets secondaires d’un AINS en IM 
Polynévrite
Syndrome de Lyell
Abcès local
Ulcère gastrique : non

90- Cocaïne : sympathomimétique indirect ; effet anesthésique local

91- Thiazidiques : hypercholestérolémie ; intolérance au glucose ; hypotension orthostatique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Déc - 12:27 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
@Tulipe@
Admin's Club
Admin's Club

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2009
Messages: 2 151
Localisation: Annaba
les points ^^: 2 019
Moyenne de points: 0,94

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 22:36 (2010)    Sujet du message: QCM de pharmacologie Répondre en citant

Wow, très généreux de ta part S.K, ( bon retour ) merciii  bunny*-/
_________________


Revenir en haut
MSN
Athena
Nouveau Inesmiste
Nouveau Inesmiste

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2010
Messages: 33
La Fillière: Medecine
Année d'étude: 2ème année
Féminin
les points ^^: 34
Moyenne de points: 1,03

MessagePosté le: Sam 30 Avr - 16:09 (2011)    Sujet du message: QCM de pharmacologie Répondre en citant

2ème sémestre ou le 1èr?
japonai question


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:27 (2016)    Sujet du message: QCM de pharmacologie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> Cursus de Médecine -> la 3ème année -> Pharmacologie
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.