FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

[OMS]Bilan étiologique de l'hypertendu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Ressources et Actualités médicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
s.k
Inesmiste Légendaire
Inesmiste Légendaire

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 864
Localisation: ALGERIE
La Fillière: Medecine
Année d'étude: résident
Masculin
les points ^^: 1 266
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Mar 28 Sep - 15:32 (2010)    Sujet du message: [OMS]Bilan étiologique de l'hypertendu Répondre en citant

I. LE BILAN OMS INITIAL DE ROUTINE  
   
La mise évidence d’une HTA justifie un bilan minimum recommandé par l’OMS  qui permet, associé aux données cliniques, d’apprécier le retentissement sur les organes cibles , de dépister les facteurs de risque associés pour une évaluation globale du risque cardiovasculaire absolu et de reconnaître une éventuelle orientation étiologique.   
  
Examens
Créatininémie, kaliémie, uricémie, glycémie, cholestérol total et HDL, ECG, protéinurie
Objectifs- Apprécier le retentissement de la maladie hypertensive
- Détecter les autres facteurs de risque
- Rechercher des arguments en faveur d’une étiologie
Tableau 1 - Les examens complémentaires de base selon l'OMS  

Stade IPas d’atteinte organique décelable
Stade IIAu moins un des signes suivants :
- HVG objectivée à l’ECG, par radiographie ou par échographie
- Artères grêles au fond d’oeil
- Protéinurie et/ou légère élévation de la créatininémie (entre 12 et 20 mg/l)
- Plaques athéromateuses sur carotides, aorte, artères iliaques ou fémorales
Stade IIILésions organiques patentes :
- Angine de poitrine, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque
- AIT, AVC, encéphalopathie hypertensive
- Hémorragies rétiniennes et exsudats avec ou sans oedème papillaire
- Créatininémie > 20 mg/l : insuffisance rénale
- Anévrisme disséquant, artériopathie oblitérante symptomatique
Tableau 2 - Classification " OMS " de l’HTA en fonction de l’atteinte des organes cibles*   
* Ce bilan ne pourra être effectué correctement que si l’on fait d’autres examens que ceux prévus dans le bilan OMS de base et qui sont : une Radiographie Thoracique de face pour juger de la taille du coeur, un Echocardiogramme pour détecter une HVG, un Fond d’oeil et des Echodopplers Artériels pour détecter des lésions artérielles athéromateuses. En fonction des résultats, 2 éventualités peuvent être envisagées :
Contexte évocateur pouvant faire évoquer une HTA Secondaire.

Contexte non évocateur, avec 2 cas de figure :
Citation:

1. HTA Légère et bilan neutre et à plus forte raison s’il existe un contexte génétique (HTA des parents avant l’âge de 55 ans, et/ou de la fratrie). Aucun examen à visée étiologique n’est indiqué de première intention dans ce cas. Un traitement se doit d’être initié. Le bilan étiologique ne sera envisagé que devant la résistance à une trithérapie correctement conduite.
2. HTA Sévère. En présence d’une HTA au stade 3 OMS (tableau II) ou avec une PA >= 180 et/ou 110mmHg une enquête étiologique sera effectuée de principe dans l’immédiat. Cette HTA pourra avoir donné lieu à des tentatives thérapeutiques et s’être révélée résistante ou réfractaire à une tri ou quadrithérapie. L’HTA accélérée rentre dans ce cadre mais nécessite un traitement d’urgence et l’enquête étiologique, au demeurant indispensable, sera pratiquée une fois la situation tensionnelle maîtrisée.



Soit 3 éventualités possibles en tout indiquant le bilan étiologique :
  • Un contexte évocateur
  • Une HTA Résistante sans contexte évocateur
  • Une HTA Sévère sans contexte évocateur

Il vaut mieux savoir d’emblée que même si on traite correctement la cause d’une HTA secondaire (chirurgie ou angioplastie d’une Sténose Rénale, chirurgie d’un Adénome de Conn ou d’un Phéochromocytome), l’HTA pourra ne pas disparaître. Dans ces cas c’est qu’elle était " impure ", c’est-à-dire associant une HTA Essentielle et une HTA secondaire. Cependant, généralement l’HTA redeviendra sensible au traitement médicamenteux antihypertenseur.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Sep - 15:32 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la faculté de medecine à Annaba Index du Forum -> La Documentation -> Ressources et Actualités médicales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.